Vous êtes ici : > Accueil > Semaine pour l’emploi des personnes handicapées. Plus qu'une semaine, c'est d'une politique globale dont les personnes handicapées ont besoin

Semaine pour l’emploi des personnes handicapées. Plus qu'une semaine, c'est d'une politique globale dont les personnes handicapées ont besoin

18/11/2014 14:18 par Admin Admin

Alors que va bientôt s’ouvrir la semaine pour l’emploi des personnes handicapées, la situation de l’emploi des personnes handicapées continue de se dégrader. La prochaine conférence nationale du handicap doit constituer l’occasion pour le Président de la République d'annoncer les mesures qu'il souhaite prendre pour favoriser l'accès et le maintien à l'emploi des personnes handicapées dans la seconde moitié de son quinquennat.

A l’occasion de cette semaine pour l’emploi, la FNATH lance la première appli gratuite, dédiée aux questions d’emploi des travailleurs handicapés.

Tous les clignotants sont au rouge : le nombre de demandeurs d’emploi handicapés ne cesse d’augmenter, la précarité de l'emploi s'accélère, les licenciements pour inaptitude se multiplient....

La semaine pour l’emploi constitue un moment fort de communication, notamment de la part d’entreprises, qui souhaitent montrer leur véritable implication sur cette question. Mais elles seront aussi nombreuses à ne pas communiquer, parce qu’elles ne respectent pas leurs obligations ou parce qu’elles créent du handicap par leurs activités mêmes.

Plus qu’une semaine de mobilisation par an, c’est une politique de l’emploi des personnes handicapées que la FNATH attend et appelle de ses vœux. Une politique dont l'annonce est attendue lors de la prochaine conférence nationale du handicap qui se tiendra en décembre prochain. Une politique qui ne peut se limiter à ponctionner l’AGEFIPH et le FIPHFP, respectivement de 29 millions d’euros.

Une priorité : le maintien dans l’emploi
Un accident ou une maladie peuvent conduire rapidement vers l’exclusion de l’entreprise alors que 120 000 licenciements pour inaptitude sont prononcés chaque année. Selon une enquête menée auprès des adhérents de la FNATH, plus d’une personne sur deux (55%) n’a pas repris son travail dans la même entreprise à la suite de son arrêt de travail. Trop souvent l’apparition d’un handicap ou d’une maladie se traduit par une exclusion du monde du travail.

Une nécessité : mobiliser les partenaires sociaux

Dans son récent rapport sur l’emploi des travailleurs handicapés, la députée Annie Le Houerou souligne que « le bilan de l’année 2013 confirme l’atonie du dialogue social sur les questions du handicap : le nombre des accords signés est faible et les contenus sont décevants ». Le Gouvernement ne peut donc se limiter à renvoyer cette question au dialogue social dans les entreprises. La mobilisation passe donc en priorité par celle du Gouvernement et par l’exemplarité de la fonction publique.

Un outil original
A l’occasion de cette semaine nationale, la FNATH lance la première appli, gratuite et disponible sur l’App Store d’Apple (IOS) et sur le Play Store de Google (Android) : Emploi & Handicap. Cette appli fournit des réponses aux questions que peuvent se poser travailleurs handicapés et entreprises face à l’enjeu du handicap dans le monde professionnel. Principalement à destination des personnes handicapées, cette application réalisée avec le soutien financier de l’Agefiph est également une mine d’information pour les responsables des ressources humaines, les médecins traitants, les médecins du travail ou encore les professionnels de l’insertion.


Partager

Les commentaires sont fermés.

Réalisé avec © Franceasso.org